Repas d’hiver : booster son immunité et entretenir sa gourmandise

L’hiver se rapproche à grand pas, le vent de l’est devient de plus en plus tranchant, le froid est là ! Pour pallier nos températures extérieures, on commence à sortir les appareils à raclette et mixeurs pour préparer soupes et veloutés…

Pour aborder l’hiver, il est important de faire le plein de nutriments essentiels pour booster notre immunité et faire face aux divers maux hivernaux. Je vous propose aujourd’hui trois préparations, de l’entrée au dessert, réconfortantes, gourmandes, simples à réaliser et bien sûr de saison !

TARTINES A LA MOELLE

Pour 4 personnes                  Préparation : 10 minutes                
  • 4 tranches de pain de campagne
  • 4 os à moelle de 8 à 10 cm de long
  • Fleur de sel
  • Gros sel
  1. Enveloppez chaque os à moelle dans un carré de papier d’aluminium. Plongez les 4 papillotes dans un faitout d’eau salée à la limite de l’ébullition et faites cuire de 20 à 25 minutes.
  2. Faites griller 4 tranches de pain.
  3. Allumez le gril du four.
  4. Egouttez les papillotes, ouvrez les, puis glissez un couteau à l’intérieur de l’os pour extraire le cylindre de moelle.
    Coupez chacun en rondelles épaisses.
  5. Posez les tranches de moelle sur le pain grillé, rangez les tartines sur une plaque et passez les quelques instants sous le gril pour bien réchauffer l’ensemble. Servez aussitôt, parsemé de fleur de sel.

Les os à moelle, abats, cartilages et autres « bas morceaux » ont mauvaise presse et ne se vendent plus. Ils sont recyclés par l’industrie agroalimentaire qui les glisse, en les faisant passer pour des morceaux « nobles », dans les boulettes, raviolis en boîte, et autres viandes transformées et croquettes pour animaux. Ne plus les consommer est une erreur sur le plan nutritionnel.

Os à moelle : l’importance nutritionnelle de la moelle est énorme. Manger de la moelle offre une source riche d’éléments pour notre système immunitaire. Les abats constituent une formidable classe d’aliment. Très nutritive, elle contient une grande concentration de vitamines et de minéraux. Pas besoin d’en consommer des tonnes pour nourrir son corps. Très bon marché, les abats sont 3 à 4 fois moins cher que la viande.

VELOUTE DE POTIMARRON A L’HUILE DE NOIX

Pour 4 personnes                      Préparation : 25 minutes
  • 1 potimarron moyen
  • 1 oignon jaune
  • Huile de tournesol
  • Huile de noix
  • Poivre / Sel
  • Quelques feuilles de persil
  1. Couper le potimarron en deux puis en tranches.
  2. Ôtez les graines et épluchez le potimarron uniquement si sa peau est très épaisse et granuleuse. En début de saison, vous pouvez éviter de l’éplucher car sa peau, qui parait dure comme une écorce, s’attendrit complètement à la cuisson.
  3. Faites revenir l’oignon dans un casserole avec une cuillère à soupe d’huile de tournesol. Une fois dorés, rajoutez les morceaux de potimarron.
  4. Recouvrez d’eau et laissez cuire 30 minutes à feu moyen, couvert.
  5. Mixez le potimarron avec une partie de son bouillon de cuisson. Incorporez plus de liquide selon la consistance souhaitée.
  6. Rajoutez deux cuillères à soupes d’huiles de noix avant de servir le velouté. Assaisonnez.
  7. Lors du dressage, rajoutez du persil émincé.

Le potimarron est riche en beta carotène, précurseur de la vitamine A, antioxydante. Par ailleurs, l’huile de noix est riche en oméga 3, acide gras essentiels qui luttent contre l’inflammation de l’organisme. Le persil ciselé quant à lui nous apporte une richesse en vitamine C : vitamine anti-infectieuse qui va booster l’immunité ! Toujours bon à prendre, tant pour nos papilles que notre santé !

POMMES FOURRÉES A LA FRANGIPANE DE NOISETTES

Pour 4 personnes                   Préparation : 30 minutes
  • 4 pommes
  • 4 cuillères à soupe d’eau
  • 3 cuillères à café de pâte de frangipane
  1. Évidez le cœur des pommes entières préalablement lavées.
  2. Faites glisser une cuillère a café de pâte de frangipane (voir ci dessous) pour remplir le creux des fruits.
  3. Placez-les dans un plat à four, ajoutez un fond d’eau et faites cuire au four à 180° pendant 30 minutes environ.

Pâte frangipane aux noisettes

  • 60 g de purée de noisettes
  • 30 g de sucre de canne
  • 10 g de poudre d’amandes blanches

*Délayez la purée de noisettes avec le sucre de canne, ajoutez la poudre d’amandes blanches et malaxez pour obtenir une pâte.

Ce dessert a l’avantage d’apporter des fibres, minéraux et de bon acides gras comme les oméga 3 entres autres (hypocholestérolémiants, anti-inflammatoires etc). Le gras est votre ami, seulement il convient de choisir des graisses de qualité et limiter les graisses animales au profit des végétales. Gourmande, j’espère que cette recette vous plaira autant qu’à moi cher lecteur.

La nature est bien faite et nous donne de nombreux produits de saison adaptés a nos besoins et à nos goûts. Profitons-en ❄️

C.H.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.