Les 8 indispensables du placard

Lorsqu’on est chez soi et qu’on a la flemme de cuisiner, mais qu’on a faim, très faim, il y des indispensables qui peuvent nous sauver ! Plutôt que de prendre des plats préparés, des gâteaux, des biscuits apéritifs ou des raviolis cuit en 3 minutes, il existe des produits bruts qui nous sauvent de la panne d’idée et de provisions.
Passons en revue ce qu’il faut avoir chez soi pour toujours avoir de quoi faire un repas ou combler une envie de grignoter sainement !

1. Les fruits

Avoir toujours une corbeille de fruits chez soi c’est essentiel : pommes, bananes, citron sont des annuelles. De saison en ce moment : poires, clémentines, mandarines, grenades, avocats.
Un fruit et un grand verre d’eau quand on a un petit creux, et ça va tout de suite mieux. Riche en vitamines, minéraux et fibres ils sont bien plus efficaces qu’une barre de céréales « régime » par exemple. Consommez les si possible bio, ou d’agriculture locale et de saison.

2. Les conserves

Les conserves sont les reines de la cuisine simple et rapide ! Les conserves de légumes et légumineuses : petit pois, lentilles, maïs, pois chiche, haricots… elles agrémentent facilement des pâtes, des salades, ou seule avec une sauce tomate.
Elles ont l’avantage d’avoir une grande qualité nutritionnelle (minéraux, fibres, oligo-éléments), d’être peu onéreuses et très faciles à cuisiner. Idéalement préférez les conserve en bocaux de verre et rincez-les à l’eau claire avant consommation, car elles sont souvent chargées en sel.

Et dans la catégorie conserves, n’oublions pas les mythiques sardines en boites à l’huile d’olive ! Source de protéines de qualité, d’acide gras essentiel (oméga 3) et de vitamine D, pas de doute elles ont leur place dans votre placard. Elles doivent même incontestablement remplacer votre boite de thon. Les sardines contiennent moins de métaux lourds et de polluants car elles sont en début de chaine alimentaire. Le thon est un prédateur et à une durée de vie plus longue, il accumulera donc plus de polluants. Emiettée vos sardines en boite dans une salade de riz, on y voit que du feu !

3. Le coulis de tomates

Le coulis de tomates et tomates pelées en conserve : très pratique ! On peut les mettre dans beaucoup de préparations. Pour le traditionnel plat de pâtes au gruyère par exemple, utilisez du coulis de tomate plutôt qu’une sauce industrielle (trop sucrée et salée souvent) et rajoutez-y les épices et aromates que vous aimez.
Riche en lycopène, antioxydant puissant, vous pouvez en mettre la dose, plutôt que d’abuser sur la crème fraîche ou le fromage; et cela apporte toujours le réconfort du plat de pâte. D’ailleurs, vous pouvez rajouter dans vos pâtes des légumes ou légumineuses en conserve pour remplacer le sacré saint fromage. Cela apportera du goût, du croquant et de la satiété .

4.  Les légumes

Ah, ils devaient arriver ceux là !  L’idéal est d’avoir toujours des légumes dans son bac à frigo : constituez vous une base de légumes que vous aimez et que vous pourrez souvent manger. Par exemple salade, carotte, oignons, pomme de terre, concombre sont mes indémodables. Et j’ai souvent d’autres légumes de saison : la courge Butternut et le poireau en ce mois de novembre.
D’une grande qualité nutritionnelle, ils peuvent combler le grignotage pendant que le riz cuit et complète souvent tous les plats. Préférez le bâtonnet de carotte au morceau de saucisson, c’est ces petits gestes qui peuvent changer une santé.

5. L’huile d’olive

L’huile d’olive, on peut la mettre partout ! Dans nos vinaigrettes bien sûr, mais aussi nos féculents ou légumes cuits : un filet d’huile d’olive et fleur de sel, hop le tour est joué. Plutôt que du beurre, plus délétère pour la santé cardiovasculaire, l’huile d’olive vous apporte de bon acides gras et une saveur de caractère.
Préférez une huile d’olive vierge de première pression à froid et bio.

6. Les noix, amandes, noisettes

Les oléagineux comme les noix, amandes, noix de cajou, noisettes sont des aliments certes très riches en gras mais aussi riches en protéines végétales, fibres, en minéraux (fer, sélénium, zinc) et surtout les acides gras qu’ils apportent sont bien plus bénéfiques à notre santé que les graisses animales. Bourrés d’oméga 6 et d’oméga 3, une poignée d’oléagineux (5 à 10 unités par jour) calme tout de suite notre faim. En collation avec un fruit frais par exemple, ils sont idéals pour diminuer l’index glycémique et prolonger l’effet de satiété.
Il est préférable de les consommer nature c’est à dire non grillés et non salés.

7. Les féculents

Pâte, riz, semoule, boulghour, quinoa … ces céréales ont l’avantage d’être rapide à cuire. On les agrémente facilement avec des légumes ou en sauce tomate. Les féculents constituent une grosse partie de l’énergie dont on a besoin dans la journée, vous pouvez les choisir semi complets si vous désirez prolonger l’effet de satiété et bénéficier de plus de fibres.

8. Le lait de coco

Ah le lait de coco ! Pour remplacer la crème fraîche et rajouter une saveur sucré/salé à nos plats le lait de coco est idéal. Avec du coulis de tomate et un peu de fromage râpé, il fait une très bonne alternative de sauce pour des pâtes par exemple. Dans la soupe de Butternut, pour faire mijoter des petits pois… le lait de coco est mon indispensable fétiche. Pour certains, ce sera du lait de soja ou tofu, chacun son alternative végétale qui est d’ailleurs facultative mais cela change du beurre ou de la crème. Tant pour le goût que pour la santé, il est sain de varier des graisses animales.

Et vous, quel est votre indispensable ?

C.H.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.