Radis rouge, bonjour !

Le soleil revient doucement, les températures montent et réveillent la nature endormie par l’hiver. Les fleurs réapparaissent, les arbres verdissent et les légumes du soleil reviennent en force ! A commencer par les radis rouges dés le printemps !

A l’apéritif ou pour garnir nos salades, le radis rouge nous régale grâce à sa saveur si spéciale et rafraîchissante, sans oublier sa texture délicieusement croquante. De la famille des crucifères, il constitue grâce à sa richesse en vitamines et oligo-éléments un véritable allié santé. 

# Riche en eau, faible en calories

Comme la majorité des fruits et légumes, le radis rouge est composé en majorité d’eau : près de 96% d’eau ce qui en fait un des légumes les moins caloriques.  Et cela ne l’empêche pas d’avoir une riche densité nutritionnelle.

Source de fibres, les radis sont bénéfiques au transit intestinal et participent à la régulation quotidienne du transit. Par ailleurs, ces fibres constituent un excellent substrat pour nos bactéries intestinales, garantes de notre santé elles sont ce qu’on nomme « les prébiotiques« .

# Riche en vitamine C

Il est riche en vitamine C, car il apporte près de de 35 % des besoins conseillés. La vitamine C est antioxydante, booste le système immunitaire, contribue au bon fonctionnement de notre métabolisme énergétique et réduit la fatigue entres autres. Son action est renforcée par la présence d‘anthocyanes , pigments antioxydants qui donnent la couleur rouge ou rose aux radis. Pour profiter de ces bienfaits, consommer vos radis les plus frais possibles et ne les laissez pas tremper dans l’eau trop longtemps. La vitamine C est une vitamine très fragile, puisque sensible à la lumière, à la chaleur et soluble dans l’eau.

D’autres vitamines sont présentes dans le radis rouge, néanmoins en quantité plus limitées, comme les vitamines du groupe B (B9 et B6), qui participent au bon fonctionnement cognitif et à la santé cardio-vasculaire.

# Riche en minéraux et oligo-éléments

Le radis rouge apportent du calcium, potassium, magnésium et phosphore dans des quantités non négligeables ! Autant de minéraux qui participent au bon fonctionnement métabolique et musculaire de l’organisme.

Il est également source de sélénium, 100 g de radis rouge apportent plus de 15% des apports recommandés. Le sélénium est un puissant antioxydant, il protège les membranes de nos cellules des radicaux libres (responsables du vieillissement cellulaire) et il est un modulateur des réponses immunitaires et anti-inflammatoires.

# Surprise nutritionnelle du radis responsable de sa saveur piquante

Le radis rouge est source d‘isothiocyanates (issus de la dégradation des glucosinolates, composés soufrés présents dans les autres crucifères). Ce sont eux qui donnent cette saveur caractéristique du radis rouge. Ils sont de véritables merveilles de la nature : leurs propriétés sont utilisés en agriculture, avec le brocoli par exemple, pour aider les végétaux à lutter contre les agents pathogènes végétales.
De nombreuses études se sont intéressées au potentiel bioprotecteur des produits d’hydrolyse des glucosinolates à savoir les isothiocyanates. L’enzyme responsable de cette dégradation, la myrosinase, est présente dans la plante mais on la trouve aussi dans la microflore intestinale.
Dans l’alimentation, ces composés auraient pour résumé des bienfaits antibactériens, antioxydants et anticarcinogéniques notamment pour les cancers de l’appareil digestif et cancer du reins.

Vous l’aurez compris, quel merveilleux ami que la botte de radis.

Constance Henriot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.