Alimentation 3.0 ou en route vers l’orthorexie générale ?

Notre façon de manger est de plus en plus connectée, des hashtags pour nous donner envie, des conseils en tout genre de diverses communautés, des applis qui nous aident à faire le bon choix etc… Alors, c’est comme pour tout, il faut trouver l’équilibre entre tous ces nouveaux concepts sans pour autant dériver vers l’orthorexie. Qu’est ce que l’orthorexie ? Il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire dans lequel il y a une volonté obsessionnelle de manger des aliments bons pour la santé et d’éviter les aliments jugés par soi-même comme malsains. Y a t’il un risque de nous faire sombrer dans ce type de trouble avec l’émergence de l’alimentation 3.0 ?

Savoir ce qu’il y a dans son assiette est une bonne intention que nous offre notamment les applis tel que Yuka, open food fact, etc. Etre acteur de sa santé et de son bien-être est également positif. Les applis, acteur de l’alimentation 3.0, nous sont-elles néfastes ?

A priori, les conséquences des applis sont bonnes. Côté industrielle, ils sont contraints de revoir leurs formulations pour améliorer leurs offres. Côté consommateur, il y a une meilleur évaluation de la qualité des produits via l’application utilisée et aussi une prise de conscience que, ce que l’on mange a un impact sur notre santé.

Seulement, n’oublions pas qu’une alimentation à partir de produits bruts ne nécessite pas l’utilisation de tels applis. Qui scannerait la pomme du rayon fruits et légumes ? Ne sommes nous pas dans un paradoxe ou une hypocrisie générale ? Les consommateurs veulent manger « sainement » sans y consacrer le temps nécessaire. A priori, les industriels ne sont pas magiciens… Pour que les produits soient rapides, faciles à cuisiner et moins périssables… il faut un traitement spécifique (thermique ou avec conservateurs) sinon c’est « l’empoisonnement » qui vous guette ! J’en reviens à la question de base, que veut dire manger sainement ? Sans s’empoisonner ou en limitant les impacts pouvant être négatif sur sa santé ? Tout se mélange, et la nutrition devient un sujet anxiogène ou l’on s’en remet à d’autres autorités pour décider de ce que l’on met dans son panier ou son assiette. Sommes nous tous en train de sombrer dans l’orthorexie ? Ses applis, aident-elles le consommateur au quotidien ou aident-elles à nous faire perdre la tête ou tout simplement notre bon sens ? Et quelle légitimité accordons nous à ces outils ?

Il n’y a pas de secret, prendre soin de soi, c’est s’accorder du temps. A chacun de répartir son temps selon ses priorités et ses contraintes. En ce qui concerne l’alimentation, plus elle est riche en aliment brut, mieux c’est. Bien sur cela implique plus de préparation. Alors, il faut trouver un équilibre et accepter nos choix, sans culpabilité et, sans que cela soit anxiogène. C’est donc dans ce sens que les applis ont une utilité, elles permettent de réduire l’anxiété provoquée par les produits industrialisés.

Pour conclure, replaçons l’alimentation au centre de la table, elle est avant tout un plaisir et doit le rester que l’on utilise des applis ou non.

Bon apétit !

E.D.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.